Initiation aux compétitions d’avalanche par l’équipe du club canin d’Aspres sur Buëch

Un week-end animé et enneigé mais chaleureux

 

Les 19 et 20 janvier 2013 s’est déroulé un stage officiel de préparation à la compétition d’avalanche organisé par le Club Canin d’Aspres sur Buëch et validé par la Commission d’Utilisation Nationale.

Les 22 stagiaires furent accueillis très chaleureusement le vendredi soir par les propriétaires de l’hôtel  Le Rocher Baron de M. et Mme Bortino situé en plein centre du village de St Martin de Queyrières. En début de soirée, Monsieur le Maire de St Martin, Pierre Denis, était venu saluer l’ensemble du groupe. Le but de ce stage était de permettre aux débutants de se familiariser avec cette belle discipline et aux plus confirmés de s’entraîner en vue du concours qui sera organisé par le Club Canin d’Avalanche de Villarlurin, présidé par M. Camille Vachet, le 2 et 3 mars prochain.

Le stage a débuté le samedi 19 au col du Lautaret. Le temps était à peu près clément mais incertain.
Dès 9h00, Yannick Douaud réunissait tous les stagiaires dans une très belle salle prêtée par le café de la ferme situé au sommet du Col. Celui-ci présentait un cours expliquant les bases du dressage de chiens de sauvetage en avalanche ainsi que les divers points qui seraient étudiés durant ces deux jours. Puis place à l’action…

A la sortie du cours, surprise, une tempête de neige. La stupeur passée, l’équipe se sentait prête à affronter ces éléments. Ces conditions difficiles mettaient tout le monde en situation de travail extrême mais les chiens étaient très satisfaits de patauger dans la neige.

Six trous avaient été creusés par toute l’équipe de M. Sylvain Viaud pour mettre en pratique les techniques de recherche. Chaque stagiaire a travaillé jusqu’à midi avec courage et beaucoup de détermination afin d’acquérir les bases élémentaires. Des ateliers étaient organisés par les différents moniteurs. Un pour la technique de désignation avec comme objectif final d’apprendre  au chien à gratter et aboyer lors de la découverte. Un autre pour les plus confirmés afin de travailler la détection et le travail de recherche. Le dernier atelier proposait de s’initier à l’utilisation d’un A.R.V.A (appareil de recherche de victimes d’avalanche). Vers 12h30, un bon repas servi au café de la ferme permettait aux stagiaires de souffler un peu et surtout de se réchauffer après ces épreuves.

L’après-midi, les conditions atmosphériques étant de plus en plus compliquées, les responsables choisirent de redescendre dans la vallée afin de poursuivre les ateliers dans des conditions plus clémentes.

Le lendemain, le Col du Lautaret était fermé pour cause de tempête, les organisateurs décidèrent de travailler dans la plaine de St Martin de Queyrières avec la collaboration de M. le Maire. En début de matinée, alors que la neige tombait encore, le soleil vint peu à peu nous rendre visite. On ne pouvait que constater que ce stage se déroulait dans les conditions classiques en milieu alpin.

Dès 9h00, tout le monde se mettait au travail afin de monter 3 igloos et les ateliers pouvaient à nouveau reprendre. En milieu d’après midi, un challenge était organisé afin que chacun puisse voir la finalité de son travail durant ces deux journées très denses. Les chiens devaient chercher deux victimes ensevelies dans des trous sur un terrain de 5000 m². Ainsi, on pouvait observer le travail de conduite du chien ainsi qu’un grattage et l’aboiement. Cela correspondait à peu près au niveau de la recherche d’un brevet ou d’un test de qualification (les premiers échelons de la discipline). Les moniteurs n’ont pu que constater des conducteurs et des chiens ayant acquis le dressage de base du travail en vue d’une compétition d’avalanche.

 

Les épreuves terminées, tout le monde se retrouvait à l’hôtel Le Rocher Baron pour recevoir le diplôme de stage d’initiation ainsi que les félicitations des organisateurs pour leur esprit d’équipe, leur disponibilité ainsi que leur assiduité à suivre le stage jusqu’au bout malgré les conditions climatiques qui ont modifiées notre emploi du temps. Enfin, avant la séparation, un ti punch était offert à tous. Vers 17h30, chacun regagnait ses pénates, très heureux d’avoir participé à cette belle aventure.

Les organisateurs ainsi que les participants remercient Monsieur le Maire de St Martin de Queyrières, Pierre Denis, qui, auparavant, était président de l’association, agréée par la sécurité civile, des maîtres-chiens d’avalanche des Hautes-Alpes, M et Mme Bortino et leur cuisinier ainsi que l’équipe du  café de la ferme pour leur accueil très sympathique.

Les moniteurs :
Yannick Douaud : responsable du groupe de travail des chiens de sauvetage
Camille Vachet : secrétaire du groupe de travail des chiens de sauvetage
Sylvain Viaud : finaliste à la coupe du monde des chiens de sauvetage « épreuve Surface »
Kris Fillion – moniteur au club canin d’Aspres sur Buëch
et le bon esprit de Serge Kluczny, conseiller technique auprès du groupe de travail des chiens de sauvetage, qui s’est excusé suite aux mauvaises conditions météorologiques.

Les victimes :
Marina Parlani – Amandine Rey (animatrice régionale « Rhône-Alpes ») – Claire Oddou  – Marie Lise Perron et quelques audacieux stagiaires.

Notre super photographe : Eric Thirion – Photographe du GT Sauvetage.

Notre illustre reporter et spécialiste en cynophilie : Daniel Grignon – conseiller technique auprès du groupe de travail des chiens de sauvetage.

Et surtout nos courageux stagiaires :
M. David Philippe
Mme Valérie Gadeau, finaliste à la coupe du monde des chiens de sauvetage « épreuve Surface »
Mme Sylvie Maillart
Mme Olivia Ducros, animatrice régionale « Languedoc Roussillon »
M. Frédéric Bosc
M. Nicolas Bour
M. Aurélien Vaissiaire
Mme Catherine Bélanger
M. Xavier Rémy, animateur régional « Franche-Comté »
Mme Anne Brémond
Mme Michèle Esperonnier
M. Jean-Jacques Gimaret
Mme Emmanuelle Boithiot
M. Patrick Roselier, membres du groupe obéissance
Mme Gaelle Bonato
Mme Éloïse Pélissier
Mme Ghislaine Estienne
Mme Marina Parlani
M. Kris Fillion qui a participé avec son chien et moniteur à l’occasion de cette initiation
Mme Claire Oddou
Mme Pauline Goudard
Madame Stéphanie Aselluccio

Et les chiens : Malinois, Berger allemand, Tervuren, Groenendael, Labrador, Beauceron, Border, Leonberg, Rhodesian, Berger Hollandais et deux non lof de type beauceron et chihuahua

Clubs partenaires : association canine Jura Sud, Aix sport canin, club canin sportif Manosquin,  club du chien d’accompagnement de Rillieux, club des joyeux cabots Nîmes Garon, club canin d’avalanche de Villarlurin.

Avec une vraie pensée aux pelleteuses et pelleteurs qui ont dû perdre quelques kilos sous la direction des moniteurs qui ont sans doute apprécié et évalué leurs efforts (sans effort).

Marie Lise Perron

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.